Université-Saidal: Signature d’une convention-cadre pour la formation des étudiants en pharmacie ..

Une convention cadre a été signée, mardi à Alger, entre le Groupe pharmaceutique public Saidal et l’Université d’Alger 1, Benyoucef Benkhedda, en vue de “renforcer la coopération” dans le domaine de la formation des étudiants en pharmacie et les travailleurs du groupe.

La cérémonie de signature de la convention-cadre avec l’université d’Alger 1, pour la formation des étudiants de la faculté de pharmacie, s’est déroulée au siège de la faculté de médecine d’Alger, en présence des responsables de différents départements.

De son côté, la P-dg du Groupe Saidal, Mme Fatouma Akacem, a souligné que cet accord-cadre “nous permettra de coopérer ensemble pour la formation des étudiants et des travailleurs de Saidal”.

Elle a estimé à cet effet que pour une convention de cette envergure “le choix se justifie à plus d’un titre, ajoutant qu’il s’agit d’un aboutissement d’une tradition ancienne de coopération entre les universités et le groupe Saidal dans le domaine d’échange technique et scientifique”.

Cette collaboration, a-t-elle affirmé, “contribuera sans aucun doute à la réalisation de nos principaux objectifs et apportera une impulsion nouvelle au dynamisme de notre coopération”.

Mme Akacem a mis l’accent sur la recherche qui représente, selon elle, “un axe stratégique” pour le groupe Saidal qui s’est “toujours engagé” pour avoir une vraie connexion entre la recherche scientifique et le marché du travail, notamment, dit-elle, dans le secteur pharmaceutique où la formation continue est “essentielle” et devant être “mise à jour”.

Le recteur de l’université d’Alger 1, Abdelhakim Bentellis, a quant à lui, estimé que le choix du Groupe Saidal “n’est pas fortuit”, ajoutant que le groupe Saidal est l’une des plus “grandes entreprises de l’industrie pharmaceutiques”.

Il s’est dit “convaincu” de l’utilité de cette coopération qui, selon lui, “permettra aux étudiants de pouvoir rentrer dans le monde économique d’une manière générale”.

M.Bentellis a estimé également que “la recherche et le développement ne peuvent se faire qu’avec un partenariat avec les universités”.

Related articles

Ministre Benbahmed a appelé a lever les barrières douanières pour les médicaments Les «ambitions» d’un ministre .

Doucement, mais sûrement! Ces dernières années, l'industrie pharmaceutique algérienne a le vent en poupe! Beaucoup de médicaments sont fabriqués localement par des laboratoires algériens alors que des «big pharma» ont commencé à produire dans...

L’Algérie devrait attirer de « grands constructeurs automobiles »

L'Algérie a adopté jeudi 19 mai un nouveau code des investissements pour relancer l'investissement local et étranger en berne depuis des années. Pour le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar, le nouveau texte permettra à de...

Un nouveau Pdg d’Air Algérie sera installé dans les prochains jours : le président Tebboune tient au hub aérien à Tamanrasset.

Le Gouvernement annonce un plan de redressement de la compagnie aérienne Air Algérie, affirment des sources vérifiées. Ce lifting, précise-t-on, permettra la réduction des postes à l'étranger grâce au recours à la digitalisation qui...

Prioriser le rendement économique lors de l’importation des chaînes et équipements de production rénovés.

Le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar a affirmé dimanche à Alger que le nouveau cadre juridique régissant l'importation des chaînes et équipements de production rénovés "priorisait" le rendement économique, les capacités effectives des lignes...

Code d’investissement en Algérie : l’analyse du professeur Brahim Guendouzi .

Le professeur Brahim Guendouzi a livré son analyse sur le nouveau code d'investissement en Algérie. Le professeur Brahim Guendouzi, économiste, s'est exprimé sur le nouveau code de l'investissement en Algérie. Car le gouvernement prévoit la...
spot_img

Latest articles