Transport maritime un nouveau concurrent privé pour Algérie ferries .

Les Algériens de la diaspora vivant en France et ailleurs, espéraient en effet une hausse des vols mais surtout des traversées maritimes. Cela dans la mesure où les sources très au courant du dossier y compris des membres de l’émigration, ont fait savoir il y a quelques jours, qu’un nouveau programme de dessertes d’Algérie Ferries était déjà prêt et qu’il ne manquait plus que l’autorisation des autorités compétentes du pays pour son application. En revanche, au grand regret des voyageurs algériens, cette nouvelle n’a pas été annoncée. D’un autre côté, une autre annonce viendra soulager le désespoir de ces ressortissant, il s’agit de l’ouverture du secteur de transport maritime aux investisseurs privés.

Le transporteur maritime, Algérie Ferries, sera bientôt confronté à une concurrence. En effet, une compagnie privée devrait très prochainement se lancer dans ce secteur d’activité. Baptisée « Aures Trans »>, celle-ci entrera en fonction l’été prochain, à en croire ses responsables.

En Algérie, l’ouverture des secteurs du transport aérien et maritime va-t-elle devenir une réalité ? Tout incite à le dire. Il faut dire que la concrétisation de ce dossier se fait attendre. Envisagée depuis le début de l’année 2020, l’ouverture du secteur à des investisseurs privés a subi plusieurs rebondissements.

Au rayon des dernières nouvelles, le ministère des Transports a fait part, au tout début de l’année en cours, que ses services ont donné en principe des accords à 15 transporteurs privés en matière de navigation aérienne et à 11 en matière de trafic maritime.

A ce jour, il n’y a qu’une seule compagnie qui a officialisé sa naissance. À savoir la compagnie aérienne à bas prix, Fly Westaf, inscrite officiellement auprès du Centre national du registre du commerce au mois de janvier 2022. Programmée pour le mois d’avril en cours, sa rentrée dans la course ne s’est pas encore matérialisée.

En outre, le 14 avril de l’année en cours, et au cours d’une réunion publique tenue à l’Assemblée populaire nationale (APN), le ministre des Transports, Abdallah Mondji, a fait savoir que cinq droits de franchise ainsi que dix agréments ont été attribués à des opérateurs en vue de l’exploitation des services de transport maritime destinés au transport de voyageurs et de marchandises.

Une nouvelle compagnie maritime voit le jour en Algérie

Une toute nouvelle compagnie maritime vient d’être lancée. Encore mieux, elle entrera en service à partir de cet été. Elle viendra rivaliser avec les ferries algériens à partir d’Oran. « Nous sommes en négociations pour l’affrètement des navires. Si tout se passe bien, nous serons opérationnel à partir du mois de juin » s’est expliqué le responsable de ladite compagnie.

Le même responsable précise qu’Aures Trans compte desservir à partir du port d’Oran, les ports d’Alicante en Espagne tout comme celui de Sète en France.

Related articles

Le port de Bejaia se dotera de 5 nouveaux quais.

L'extension du port de Béjaïa, lancée en 2017 et rapidement interrompue sous le double effet de la chute des cours du brut et de la fin du régime d'Abdelaziz Bouteflika, va prochainement reprendre. Cinq...

Oran : les volumes d’exportation de ciment menacés par une décision du wali.

L'économie nationale continue d'être impactée par les décisions irresponsables des administrateurs. L'interdiction de la circulation des poids lourds au centre d'Oran, notamment en direction du port de commerce qui se trouve au cœur de...

Une cargaison de taurillons français refoulée au port d’Alger.

Une cargaison comptant près de 800 têtes de tourillons importés de France est bloquée au port d'Alger depuis le début de ce mois de septembre et risque d'être refoulée pour des raisons sanitaires liées...

Investissement: l’AAPI remplace désormais l’ANDI .

L'agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) a été remplacée par l'Agence algérienne de promotion de l'investissement (AAPI), qui sera placée sous la tutelle du Premier ministre, en vertu d'un décret exécutif publié au...

Ministre de l’industrie pharmaceutique Ali Aoun: la production d’insuline en Algérie « c’est du pipeau».

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Ali Aoun, a indiqué, ce lundi 19 septembre, lors d’une visite de travail à l’unité de production de Constantine du groupe Saïdal, que la production d’insuline en Algérie « c’est...
spot_img

Latest articles