Sonelgaz : Création de deux sociétés de réalisation de grands travaux énergétiques.

Le groupe Sonelgaz a annoncé, dimanche dans un communiqué, la création de deux grandes sociétés de réalisation de grands travaux énergétiques, issues des opérations de fusion-absorption des entreprises filiales, en vue de rationaliser les dépenses et d’améliorer les performances.

“Concrétisant sa volonté de faire atteindre à ses sociétés filiales une taille critique pour booster leur croissance et gagner en attractivité, en parts de marché et en performance, Sonelgaz annonce le succès des opérations de fusion-absorption entreprises pour fusionner Kahrakib, Kahrif et Kanaghaz d’une part, et Inerga et Etterkib d’autre part”, a précisé la même source.

Ainsi, l’opération de fusion-absorption par Kahrakib de Kahrif et Kanaghaz a abouti à l’émergence d’une société dénommée Kahragaz (Société des grands travaux d’électricité et de gaz).

La fusion-absorption par Inerga d’Etterkib a également permis la création d’une nouvelle société dénommée Inerkib (Société de réalisation des infrastructures énergétiques et industrielles), a ajouté le communiqué.

Les deux nouvelles sociétés, qui disposent d’une nouvelle identité visuelle, vont exercer leurs métiers en conjuguant “efficacité, efficience et performance grâce à la mutualisation et l’optimisation de leurs ressources et de leurs moyens”, a fait savoir le groupe public.

Les travaux de réorganisation engagés au sein du groupe ont notamment pour objectif de rationaliser les dépenses, d’aboutir à des synergies de coûts et de construire des entités plus robustes permettant de créer de la valeur ajoutée et d’assurer leur développement économique sur le long terme, a expliqué Sonelgaz.

Soulignant son engagement à préserver l’ensemble des acquis socio-professionnels des personnels concernés et de leur donner des opportunités nouvelles de développement et d’évolution de carrière, Sonelgaz a assuré qu’”une harmonisation des grilles de salaire, la révision et l’harmonisation des indemnités de zone et la perspective d’une rémunération plus juste sont des chantiers déjà ouverts” et dont les résultats seront “incessamment mis en œuvre”. 

Related articles

Le port de Bejaia se dotera de 5 nouveaux quais.

L'extension du port de Béjaïa, lancée en 2017 et rapidement interrompue sous le double effet de la chute des cours du brut et de la fin du régime d'Abdelaziz Bouteflika, va prochainement reprendre. Cinq...

Oran : les volumes d’exportation de ciment menacés par une décision du wali.

L'économie nationale continue d'être impactée par les décisions irresponsables des administrateurs. L'interdiction de la circulation des poids lourds au centre d'Oran, notamment en direction du port de commerce qui se trouve au cœur de...

Une cargaison de taurillons français refoulée au port d’Alger.

Une cargaison comptant près de 800 têtes de tourillons importés de France est bloquée au port d'Alger depuis le début de ce mois de septembre et risque d'être refoulée pour des raisons sanitaires liées...

Investissement: l’AAPI remplace désormais l’ANDI .

L'agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) a été remplacée par l'Agence algérienne de promotion de l'investissement (AAPI), qui sera placée sous la tutelle du Premier ministre, en vertu d'un décret exécutif publié au...

Ministre de l’industrie pharmaceutique Ali Aoun: la production d’insuline en Algérie « c’est du pipeau».

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Ali Aoun, a indiqué, ce lundi 19 septembre, lors d’une visite de travail à l’unité de production de Constantine du groupe Saïdal, que la production d’insuline en Algérie « c’est...
spot_img

Latest articles