L’Algérie se lance dans l’export des déchets du poulet.

Le monde entier est devenu beaucoup plus sensible aux questions environnementales, se soudant de l’écologie et de l’avenir de la planète, développant ainsi de nombreux procédés aux énergies renouvelables ou même au recyclage qui visent à diminuer les déchets ou du moins leur impact.

L’AIgérie a trouvé le moyen de faire d’une pierre deux coups : recycler les déchets et en tirer profit grâce à l’exportation de ceux-ci dans des pays où ils seront utilisés à d’autres fins, un moyen d’allier cause environnementale et promotion de l’économie algérienne. C’est dans ce contexte que la ministre de l’environnement algérien Samia Moualfi a parlé de l’exportation des déchets du poulet.

En effet, dans une intervention diffusée dans les médias algériens, elle a affirmé l’existence d’un projet algérien, qui serait responsable du recyclage des différentes parties du poulet considérées comme inutilisables en temps normal dont les plumes, les os et même le sang. En plus de cet aspect environnemental non négligeable, ces déchets sont vendus et exportés vers divers pays étrangers dont le Bangladesh participant ainsi à l’essor de l’économie algérienne.

Un procédé similaire avait déjà été entrepris il y a quelques années il y a deux ans, l’exportation des déchets du poulet avait déjà été évoquée par le ministre du commerce Algérie Kamel Rezig qui avait soutenu la commercialisation à l’international plus précisément vers le Vietnam d’un produit inédit pour l’Algérie : les pattes de poulet congelées.

En effet, c’est lors d’une inspection effectuée le lundi 5 octobre 2020 dans la Wilaya de Médéa que le ministre avait visité l’usine de production « Algeria Agro Process », qui était en charge de cette nouvelle initiative. L’usine est spécialisée dans la production de pattes de poulet surgelées et était interdite d’export depuis le début de la pandémiedu COVID-19.

L’intégralité des produits de cette entreprise sont dédiés au marché asiatique, très friands et consommateurs de ce produit considéré par les algériens comme étant un déchet et donc jetés par les abattoirs.

Related articles

وزير الطاقة يؤكد على ضرورة وضع استراتيجية لتثمين مناجم الرخام بالجزائر

أكد وزير الطاقة والمناجم، محمد عرقاب، على ضرورة وضع استراتيجية لتثمين مناجم الرخام بالجزائر. بالنظر لما تزخر به البلاد من احتياطي و إمكانات كبيرة و جودة عالية للرخام واستقبل وزير الطاقة، عرقاب, بمقر الوزارة، وفد...

Le programme des vols Été 2022 dévoilé: Air Algérie et Tassili au Menu.

Tant attendu par la diaspora, particulièrement pas les Algériens résidents en France, le nouveau programme des vols pour l'Été prochain vient enfin d'être dévoilé par le département d'Abdallah Moundji. Dans un communiqué rendu public ce...

Création d’une nouvelle forme juridique d’entreprises dédiée aux startups .

Une nouvelle forme juridique d'entreprises, sous l'appellation «Société par actions simplifiée» (SPAS), dédiée aux startups, a été créée, en vertu d'une loi publiée au Journal officiel (JO) N°32. «La Société par actions simplifiée est la...

Lutte contre la corruption: Création de la Haute autorité de transparence.

La Haute autorité de transparence, de prévention et de lutte contre la corruption est désormais créée. Conformément aux dispositions de l'article 205 de la Constitution, la loi qui a été publiée sur le dernier numéro...

Ils ont signé six accords de partenariat à Dakar : Des opérateurs pharmaceutiques s’expriment.

Six Accords dans l'industrie pharmaceutique entre les groupes pharmaceutiques, participants à la première édition de Djazair Helthecare à Dakar et des partenaires sénégalais. Quelques opérateurs expliquent la démarche. Le directeur développement international et export du...
spot_img

Latest articles