L’Algérie accorde un intérêt particulier aux résolutions sanitaires internationales .

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a affirmé jeudi que l’Algérie accordait un “intérêt particulier” aux résolutions sanitaires internationales.

Lors d’une séance consacrée à la présentation des résultats de l’atelier d’évaluation extérieure des capacités nationales, régionales et internationales, y compris les risques des maladies contagieuses et les accidents chimiques et radioactifs, le ministre a indiqué que l’Algérie “accorde un intérêt particulier aux résolutions sanitaires internationales adoptées au plus haut sommet de l’Etat en vertu d’un décret présidentiel”.

A ce propos, l’Algérie, poursuit-il, “a présenté, volontairement, son auto-évaluation des capacités”, estimant que “la recommandation de passer de l’auto-évaluation exclusive à une approche combinant l’auto-évaluation et le retour aux paires et aux évaluations extérieures volontaires regroupant des experts nationaux et indépendants , constitue une sage décision d’autant plus qu’il y a un aspect pédagogique pour les pays”.

Il s’est dit convaincu que “l’évaluation extérieure commune des résolutions sanitaires internationales nous servira de leçons pour améliorer notre capacité en matière de prévention, de dépistage et de réaction rapide aux risques liés à la santé publique dans l’objectif de garantir la sécurité sanitaire”. Ce type d’évalutation, poursuit-il, nous permettra de définir nos besoins les plus urgents tout en accordant la priorité aux opportunités de préparation et d’intervention”.

A ce propos, M. Benbouzid a rappelé que le résultat attendue de cette mission était “la définition des points forts avec de bonnes pratiques ainsi que les difficultés et les domaines à renforcer tout en instaurant les procédures prioritaires pour chaque domaine technique qui pourraient rendre nos capacités plus efficaces”.

A cette occasion, le ministre de la Santé a salué les efforts des experts de l’OMS et des experts indépendants chargés de la mise en œuvre de cette mission ainsi que l’engagement des membres du Comité intersectoriel chargé de la prévention et de la lutte contre les menaces sanitaires à potentiel épidémique et les urgences de santé publique de portée internationale, à l’application des résolutions sanitaires internationales.

Ces résolution visent “la mise en place de mécanismes de préparation, de prévention et de réaction à la propagation des maladies à l’échelle internationale”. Le rapport final élaboré par les experts algériens, avec le consentement de l’Algérie, sera publié ultérieurement.

Related articles

Ministre Benbahmed a appelé a lever les barrières douanières pour les médicaments Les «ambitions» d’un ministre .

Doucement, mais sûrement! Ces dernières années, l'industrie pharmaceutique algérienne a le vent en poupe! Beaucoup de médicaments sont fabriqués localement par des laboratoires algériens alors que des «big pharma» ont commencé à produire dans...

L’Algérie devrait attirer de « grands constructeurs automobiles »

L'Algérie a adopté jeudi 19 mai un nouveau code des investissements pour relancer l'investissement local et étranger en berne depuis des années. Pour le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar, le nouveau texte permettra à de...

Un nouveau Pdg d’Air Algérie sera installé dans les prochains jours : le président Tebboune tient au hub aérien à Tamanrasset.

Le Gouvernement annonce un plan de redressement de la compagnie aérienne Air Algérie, affirment des sources vérifiées. Ce lifting, précise-t-on, permettra la réduction des postes à l'étranger grâce au recours à la digitalisation qui...

Prioriser le rendement économique lors de l’importation des chaînes et équipements de production rénovés.

Le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar a affirmé dimanche à Alger que le nouveau cadre juridique régissant l'importation des chaînes et équipements de production rénovés "priorisait" le rendement économique, les capacités effectives des lignes...

Code d’investissement en Algérie : l’analyse du professeur Brahim Guendouzi .

Le professeur Brahim Guendouzi a livré son analyse sur le nouveau code d'investissement en Algérie. Le professeur Brahim Guendouzi, économiste, s'est exprimé sur le nouveau code de l'investissement en Algérie. Car le gouvernement prévoit la...
spot_img

Latest articles