Banque d’Algérie :le délai d’attente pour les crédits bancaires est désormais réduit.

Conformément aux instructions du ministère des Finances, le délai d’attente pour les crédits bancaires est désormais réduit.


En effet, le texte de loi portant sur la réduction du délai de l’étude des dossiers de crédits bancaires en Algérie est entré en vigueur. Les banques et les opérateurs économiques du pays ont entamé les travaux avec cette nouvelle décision. Cette dernière permet aux investisseurs de démarrer la mise en œuvre de projets. Et elle leur épargne des retards quant à l’octroi des crédits bancaires. 


C’est en effet l’information qu’a rapportée le quotidien arabophone Echorouk dans son édition d’hier, 19 avril 2022. Dans le détail, une sentence du ministère des Finances réduit le délai à 15 jours pour l’examen des demandes de prêts d’exploitation, à partir de la date de dépôt. Les dossiers de crédits d’investissements seront également traités entre 21 et 25 jours par toutes les institutions financières en Algérie. 


À cet égard, le président de l’Association professionnelle des banques et des établissements financiers, Lazhar Latreche, a salué cette décision. Le responsable a affirmé que la réduction des délais de l’étude des dossiers de prêts aura un impact positif. Cela notamment pour les particuliers et les institutions qu’elles soient privées ou publiques. 
De son côté, le Directeur général de l’Agence nationale de développements des investissements (ANDI), Mustapha Zikara, est intervenu à ce sujet. Il a indiqué alors que la même décision relancerait l’investissement dans notre pays.

Selon lui, elle encourage aussi les investisseurs à respecter les délais de réalisation et les engagements. 
Par ailleurs, il est à noter que le MF a instruit toutes les institutions financières de réduire les délais de traitement des dossiers de crédits bancaires. Cela dans l’optique d’améliorer la qualité d’accueil et d’orientation des clients.

Il s’agit aussi d’une stratégie de lutte contre la bureaucratie. Celle-ci porte allégement sur le poids des mesures bancaires et douanières des opérateurs économiques.

Related articles

وزير الطاقة يؤكد على ضرورة وضع استراتيجية لتثمين مناجم الرخام بالجزائر

أكد وزير الطاقة والمناجم، محمد عرقاب، على ضرورة وضع استراتيجية لتثمين مناجم الرخام بالجزائر. بالنظر لما تزخر به البلاد من احتياطي و إمكانات كبيرة و جودة عالية للرخام واستقبل وزير الطاقة، عرقاب, بمقر الوزارة، وفد...

Le programme des vols Été 2022 dévoilé: Air Algérie et Tassili au Menu.

Tant attendu par la diaspora, particulièrement pas les Algériens résidents en France, le nouveau programme des vols pour l'Été prochain vient enfin d'être dévoilé par le département d'Abdallah Moundji. Dans un communiqué rendu public ce...

Création d’une nouvelle forme juridique d’entreprises dédiée aux startups .

Une nouvelle forme juridique d'entreprises, sous l'appellation «Société par actions simplifiée» (SPAS), dédiée aux startups, a été créée, en vertu d'une loi publiée au Journal officiel (JO) N°32. «La Société par actions simplifiée est la...

Lutte contre la corruption: Création de la Haute autorité de transparence.

La Haute autorité de transparence, de prévention et de lutte contre la corruption est désormais créée. Conformément aux dispositions de l'article 205 de la Constitution, la loi qui a été publiée sur le dernier numéro...

Ils ont signé six accords de partenariat à Dakar : Des opérateurs pharmaceutiques s’expriment.

Six Accords dans l'industrie pharmaceutique entre les groupes pharmaceutiques, participants à la première édition de Djazair Helthecare à Dakar et des partenaires sénégalais. Quelques opérateurs expliquent la démarche. Le directeur développement international et export du...
spot_img

Latest articles