test

Algérie : avec la saisie du Sedrata, la CNAN-Nord à l’arrêt total.

La compagnie publique de transport maritime de marchandises, CNAN-Nord, vit des jours sombres, depuis déjà plusieurs mois. En effet cette compagnie qui opère un service régulier entre l’Algérie et l’Europe du Nord, vit une situation chaotique causée par une mauvaise gestion très de sa flotte et doit faire face à des difficultés techniques et financières si bien que la totalité de sa flotte est actuellement arraisonnée dans différents ports d’escales.

Les 7 navires de la CNAN-Nord à l’arrêt après la saisie du Timgad par les autorités portuaires belges pour des défaillances techniques et non-respect de la convention internationale des droits des marins, en octobre 2021. La mi-mars de l’année en cours, un autre navire a été saisi par les autorités portuaires d’Anvers en Belgique, il s’agit du Sedrata, la cause est l’expiration de l’assurance. Cependant, dès sa saisie, le navire a fait l’objet de visites de contrôles supplémentaires, ce qui a donné lieu au fait de constater de nombreuses défaillances techniques, et d’autres défaillances administratives en lien avec le non-respect de la réglementation internationale des droits du personnel marin. La totalité de la flotte de La compagnie publique de transport maritime de marchandises, CNAN-Nord est actuellement arraisonnée dans différents ports d’escales.

Selon les informations du site d’information français « Le Marin Ouest France » les 5 autres navires de la CNAN-Nord se retrouvent à l’arrêt et sans aucune activité. Il s’agit des navires Saoura, Stidia, Kherrata, Constantine et Tinziren.

Il est à rappeler que l’ex ministre des Transport Aissa Bekkai, limogé en mars dernier, avait annoncé en décembre 2021, œuvrer à restructurer la Compagnie publique de transport maritime de marchandises (CNAN-Nord), en changeant son mode de gestion et en activant son rôle dans le domaine du transport maritime de marchandises, pour relancer son activité. “Le ministre des Transports, Aïssa Bekkaï, a mis en avant les efforts continus de la tutelle en vue de restructurer cette compagnie vitale, en procédant au changement de son mode de gestion, en promouvant sa performance et en activant son rôle dans le domaine du transport maritime des marchandises”, lit-on dans le communiqué posté par le ministère sur sa page officielle Facebook.

Related articles

L’Algérie arrête l’importation des bateaux fabriqués localement.

L'Algérie a décidé d'arrêter d'importer des bateaux et d'équipements navals qui peuvent être fabriqués localement, a annoncé ce samedi 7 janvier à Tipaza le ministre des Transports Kamel Beldjoud. Cette annonce a été faite lors de la réception,...

LOI DE FINANCES 2023: L’impôt sur la fortune à l’épreuve du terrain.

La mise en place de l'impôt sur la fortune prévu par la Loi de finances 2023 (LF- 2023), est en cours, selon des sources médiatiques. Le ministère des Finances a pris, dans ce sens, des...

Origine des psychotropes saisis en Algérie : la réponse d’Ali Aoun.

Le ministre de l'Industrie pharmaceutique Ali Aoun a évoqué ce mercredi l'origine des psychotropes qui font l'objet d'un trafic en Algérie. La consommation de psychotropes, et de drogue en tous genres, notamment chez les jeunes, a...

Nouvelle réunion du gouvernement: examen de 4 dossiers importants.

Le Premier ministre, Aimene Benabderrahmane, a présidé, ce mercredi 9 novembre, une réunion du Gouvernement consacrée à l'examen de dossiers relatifs à plusieurs secteurs, dont celui des Transports et de la santé lors de la...

Rupture de stock de la pilule contraceptive: La situation sera rétablie dans quelques semaines.

Pas plus d'une boîte par personne. Depuis quelques semaines, on signale une rupture de stock de la pilule contraceptive, utilisée par plus de 70% des femme algériennes. Ces perturbations viennent s'ajouter aux perturbations qui touchent...
spot_img

Latest articles