Aéroport d’Alger : nouvelle saisie d’une importante quantité d’or .

Ces deux derniers mois, les services de polices des frontières à l’aéroport d’Alger ont réussi à faire échouer plusieurs tentatives de transfert illicite des capitaux, en particulier le trafic de quantités importantes d’or.

Effectivement, c’est le tour d’un commerçant d’une trentaine d’années à peine, qui a essayé de faire passer en Turquie, une certaine quantité d’or dissimulée dans son ordinateur portable. Une manœuvre qui a échoué, dans la mesure où le voyageur a renoncé à l’ordinateur après la détection par le scanner du contenu en or qui y était caché. Quant au commerçant en question, il est parvenu à atteindre sa destination, mais sans avoir réussi son coup.

Ce sont les services de la police des frontières (PAF) présents à l’aéroport international Houari Boumediene d’Alger, qui ont interpellé le voyageur à son retour sur le territoire algérien depuis la Turquie. Effectivement, après la confirmation de son identité, les agents de la PAF ont effectué l’arrestation de ce commerçant à son atterrissage lors du vol de retour.

Par ailleurs, il a été révélé au cours de l’audience que cette quantité d’or, qui se présente sous une forme de plaque rectangulaire pesant 300 g, avait été déposée à l’intérieur de l’ordinateur portable. En face du juge, l’accusé a démenti le reproche de tenter de transférer ladite quantité. Celui-ci a indiqué qu’un de ses amis lui a confié l’ordinateur pour le remettre à un autre résident de la Turquie, tout en démentant être au courant de la présence d’or à l’intérieur.

Le parquet a réclamé une peine de deux années d’emprisonnement accompagnée d’une amende correspondant au double du montant prévu pour l’infraction ainsi que la saisie de la plaque d’or. Au terme de ce procès, le juge a pris la décision de prononcer une peine de trois mois de prison ferme avec une amende de 200 000 DA au profit du prévenu.

Une autre saisie de l’or pur sur un passager à l’aéroport d’Alger .

Dans le cadre d’une autre opération du même type, la police des frontières du même aéroport a fait échouer une tentative de trafic d’une importante quantité d’or pur auprès d’un passager venant de Turquie. En effet, le voyageur originaire de la wilaya de M’sila a caché une quantité de 80 g d’or dans la poignée de sa valise. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le transfert illicite de capitaux de et vers l’étranger.

Après son passage au tribunal de Dar El Beida à Alger en procédure de comparution immédiate, le prévenu a déclaré avoir acquis cette importante quantité d’or pour sa propre fille qui est sur le point de se marier. Dans sa déposition, le mis en cause a précisé être parvenu à déjouer les contrôles à l’aéroport d’Istanbul.

En arrivant à l’aéroport d’Alger, les pièces d’or ont été repérées par le scanner. Sur le champ, les services de la police des frontières procèdent à son arrestation alors que le prévenu était sur le point de sortir de l’aéroport. Le procureur de la République a réclamé, au terme de l’audience, la peine d’un an de prison ferme à la charge de l’accusé, avec la saisie de la quantité d’or.

Related articles

Industrie pharmaceutique: Une production de 3,1 milliards $ en 2021.

La promotion de l'industrie pharmaceutique a été le cheval de bataille du gouvernement durant l'exercice 2021-2022 afin d'assurer une meilleure sécurité sanitaire au citoyen tout en maitrisant la facture d'importation des médicaments, selon les...

Le port de Bejaia se dotera de 5 nouveaux quais.

L'extension du port de Béjaïa, lancée en 2017 et rapidement interrompue sous le double effet de la chute des cours du brut et de la fin du régime d'Abdelaziz Bouteflika, va prochainement reprendre. Cinq...

Oran : les volumes d’exportation de ciment menacés par une décision du wali.

L'économie nationale continue d'être impactée par les décisions irresponsables des administrateurs. L'interdiction de la circulation des poids lourds au centre d'Oran, notamment en direction du port de commerce qui se trouve au cœur de...

Une cargaison de taurillons français refoulée au port d’Alger.

Une cargaison comptant près de 800 têtes de tourillons importés de France est bloquée au port d'Alger depuis le début de ce mois de septembre et risque d'être refoulée pour des raisons sanitaires liées...

Investissement: l’AAPI remplace désormais l’ANDI .

L'agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) a été remplacée par l'Agence algérienne de promotion de l'investissement (AAPI), qui sera placée sous la tutelle du Premier ministre, en vertu d'un décret exécutif publié au...
spot_img

Latest articles