test

Accident au port d’Alger : Naftal s’exprime enfin !

Quatre jours après la collision entre un ferry français et le navire marchand algérien Tolga, Naftal s’est exprimé dans un communiqué rendu public ce dimanche 10 avril, sur cet incident survenu mercredi passé au port d’Alger.

« Le mercredi 6 avril 2022, le navire Tolga, amarré au niveau du mouillage réservé pour les navires de Naftal dans le port d’AIger, a été touché suite à une collision provoquée par le paquebot Jean Nicoli de la compagnie française Corsica Linea, dont le capitaine en aurait probablement perdu le contrôle », explique la compagnie pétrolière algérienne dans son communiqué.

Selon la même source, les dommages causés par l’accident ne sont pas importants et n’ont touché qu’une partie de l’équipement externe du navire. Cela, en attendant l’estimation finale des préjudices qui sera établie une fois la coque inférieure du navire vérifiée.

L’incident aurait passé inaperçu, n’était une vidéo filmée postée sur les réseaux sociaux par un internaute qui se trouvait sur le quai au moment même de l’accident. Selon la vidéo, le commandant du bateau français semblait avoir mal calculer la distance qui le séparait du navire algérien qui se trouvait à quai, provoquant un choc impressionnant. Ouverture d’une enquête pour connaître les causes de l’accident

Notons que les services compétents du port d’Alger et de la navigation commerciale ont ouvert une enquête pour déterminer les causes et les circonstances exactes de l’incident, précise Naftal dans son communiqué et d’ajouter que les dommages occasionnés n’affecteront pas la capacité du bateau algérien de naviguer et de fonctionner normale et en toute sécurité, en attendant l’achèvement des procédures d’assurance.

Concernant la compagnie maritime française, elle n’a pas émis de communiqué sur cet incident qui aurait pu avoir des conséquences désastreuses.

Tolga acheté en 2021 pour 17 millions d’euros Pour rappel, le navire caboteur-ravitailleur le « M-T TOLGA », doté d’une capacité de 4500 tonnes métriques et d’une autonomie en haute mer de quarante jours, a été acquis par la compagnie Naftal dans le cadre du renouvellement de sa flotte et la modernisation de l’activité maritime. Il a été réceptionné auprès de DAMEN le 1er mai 2021, au port d’Alger pour une valeur de 17 millions d’euros. L’objectif étant de renforcer ses moyens en termes de distribution de ses produits non seulement au niveau des ports nationaux mais également en haute mer.

Related articles

L’Algérie arrête l’importation des bateaux fabriqués localement.

L'Algérie a décidé d'arrêter d'importer des bateaux et d'équipements navals qui peuvent être fabriqués localement, a annoncé ce samedi 7 janvier à Tipaza le ministre des Transports Kamel Beldjoud. Cette annonce a été faite lors de la réception,...

LOI DE FINANCES 2023: L’impôt sur la fortune à l’épreuve du terrain.

La mise en place de l'impôt sur la fortune prévu par la Loi de finances 2023 (LF- 2023), est en cours, selon des sources médiatiques. Le ministère des Finances a pris, dans ce sens, des...

Origine des psychotropes saisis en Algérie : la réponse d’Ali Aoun.

Le ministre de l'Industrie pharmaceutique Ali Aoun a évoqué ce mercredi l'origine des psychotropes qui font l'objet d'un trafic en Algérie. La consommation de psychotropes, et de drogue en tous genres, notamment chez les jeunes, a...

Nouvelle réunion du gouvernement: examen de 4 dossiers importants.

Le Premier ministre, Aimene Benabderrahmane, a présidé, ce mercredi 9 novembre, une réunion du Gouvernement consacrée à l'examen de dossiers relatifs à plusieurs secteurs, dont celui des Transports et de la santé lors de la...

Rupture de stock de la pilule contraceptive: La situation sera rétablie dans quelques semaines.

Pas plus d'une boîte par personne. Depuis quelques semaines, on signale une rupture de stock de la pilule contraceptive, utilisée par plus de 70% des femme algériennes. Ces perturbations viennent s'ajouter aux perturbations qui touchent...
spot_img

Latest articles