Un câble sous-marin de 270 km reliera Annaba à la Sicile – De l’électricité algérienne pour l’Italie.

A l’issue de la visite en Algérie du Premier ministre italien, Mario Draghi, les deux parties ont examiné le projet d’exportation de l’électricité vers l’Italie, affirment des sources. En effet, l’Algérie projette de réaliser un câble électrique sous-marin de 270 km entre Annaba et la Sicile. Le câble sous-marin sera réalisé en parallèle avec le gazoduc reliant l’Algérie à I’ltalie (Sicile) via la

Tunisie, connu sous le nom de gazoduc Transmed-Enrico Mattel. En somme, une réponse aux multiples appels de l’Italie en vue d’assurer, notamment une continuité d’approvisionnement suffisante en électricité. Un projet qui devrait être confié au Groupe Sonelgaz qui envisageait de produire 22 000 MW d’électricité verte, à partir des ressources renouvelables, d’ici 2023.

A cet égard, les deux parties se sont mises d’accord pour entamer, dans les plus brefs délais, la réalisation de ce projet devant connecter les deux rives de la Méditerranée. Dans sa déclaration, Mario Draghi a soutenu que «les pays du sud de l’Europe peuvent ainsi former, avec ceux du nord de l’Afrique, un hub d’électricité produite à partir du gaz, ainsi que de sources renouvelables».

Une entente algéro-italienne ayant tout pour aller au-delà des hydrocarbures. Outre ce projet, l’Algérie et l’Italie ont signé plusieurs accords dont celui de l’approvisionnement en gaz. En effet, le premier accord concerne la livraison de gaz par l’Algérie à l’Italie. Il a été signé, côté algérien, par le P-DG du Groupe Sonatrach, Toufik Hekkar, et côté italien par le P-DG du Groupe ENI, Claudio Descalzi.

Cet accord permet d’accélérer le développement des projets de production de gaz naturel, en conjuguant les efforts des deux sociétés, et d’augmenter les volumes de gaz exportés en utilisant les capacités disponibles du gazoduc Enrico Mattei (Transmed). De ce fait, dans les prochains mois, le gazoduc devrait voir son débit augmenté de façon à fonctionner à plein régime. L’objectif est de porter progressivement les livraisons algériennes de gaz à 30 milliards de m3 (contre 21 actuellement), soit une augmentation de 9 milliards de m3 – une hausse correspondant au tiers environ des actuelles livraisons de gaz russe. En pratique, une hausse de 3 milliards serait possible dès 2022, le reste étant attendu dans le courant de l’année 2023.

Cet accord permet aussi aux deux sociétés de «fixer les niveaux des prix de vente de gaz naturel, en ligne avec les conditions du marché, pour l’exercice 2022-2023 conformément aux clauses contractuelles de révision des prix», indique un communiqué de Sonatrach qui souligne la «forte collaboration entre les deux sociétés aussi bien dans les activités d’exploration et de production d’hydrocarbures que dans le domaine des énergies nouvelles et renouvelables, telles que l’énergie solaire, l’hydrogène, les biocarburants, le captage, le stockage et l’utilisation du C02». Une coopération historique. Selon certaines informations médiatiques, ENI négocierait le rachat d’actifs de la major britannique BP dans deux grands projets gaziers du pays, pendant qu’en retour Sonatrach discuterait de la reprise d’actifs du groupe italien en Russie.

Quant au second accord, il s’agit d’une déclaration commune d’intentions visant à renforcer la coopération dans le domaine de l’énergie, signée, côté algérien, par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, et côté italien, par le chef de la diplomatie italienne, Luigi Di Maio. Des échanges appelés à se poursuivre dans les mois qui viennent. Le président de la République Abdelmadjid Tebboune, doit se rendre à Rome fin mai, alors qu’un sommet entre les deux gouvernements est programmé à Alger pour les 18 et 19 juillet. L’écueil des investissements est à surmonter afin que la relation gazière et pétrolière atteigne – et maintienne – les ambitions affichées.

Related articles

وزير الطاقة يؤكد على ضرورة وضع استراتيجية لتثمين مناجم الرخام بالجزائر

أكد وزير الطاقة والمناجم، محمد عرقاب، على ضرورة وضع استراتيجية لتثمين مناجم الرخام بالجزائر. بالنظر لما تزخر به البلاد من احتياطي و إمكانات كبيرة و جودة عالية للرخام واستقبل وزير الطاقة، عرقاب, بمقر الوزارة، وفد...

Le programme des vols Été 2022 dévoilé: Air Algérie et Tassili au Menu.

Tant attendu par la diaspora, particulièrement pas les Algériens résidents en France, le nouveau programme des vols pour l'Été prochain vient enfin d'être dévoilé par le département d'Abdallah Moundji. Dans un communiqué rendu public ce...

Création d’une nouvelle forme juridique d’entreprises dédiée aux startups .

Une nouvelle forme juridique d'entreprises, sous l'appellation «Société par actions simplifiée» (SPAS), dédiée aux startups, a été créée, en vertu d'une loi publiée au Journal officiel (JO) N°32. «La Société par actions simplifiée est la...

Lutte contre la corruption: Création de la Haute autorité de transparence.

La Haute autorité de transparence, de prévention et de lutte contre la corruption est désormais créée. Conformément aux dispositions de l'article 205 de la Constitution, la loi qui a été publiée sur le dernier numéro...

Ils ont signé six accords de partenariat à Dakar : Des opérateurs pharmaceutiques s’expriment.

Six Accords dans l'industrie pharmaceutique entre les groupes pharmaceutiques, participants à la première édition de Djazair Helthecare à Dakar et des partenaires sénégalais. Quelques opérateurs expliquent la démarche. Le directeur développement international et export du...
spot_img

Latest articles