Réseau 4G et distribution de lait : 2 points à retenir de la réunion du gouvernement .

Le premier ministre Aimene Benabderahmane a présidé, ce mercredi 30 mars 2022 au palais du gouvernement, une réunion avec son gouvernement au niveau du Palais du Gouvernement. Lors de cette réunion plusieurs sujets ont été à l’ordre du jour les postes et télécommunications, la santé, la justice et le commerce.

Vers l’amélioration du réseau 4G.

Dans un communiqué rendu public par le premier ministère, ce même jour, à l’issue de cette réunion du gouvernement, la rencontre a porté, sur le domaine des postes et télécommunications. Où 3 projets de décrets exécutifs ont été déposés dont l’approbation des amendements aux cahiers de charges annexés aux décrets exécutifs. Celles-ci comprennent l’approbation de licences pour l’établissement et l’exploitation de réseaux publics pour les communications mobiles sans fil de quatrième génération. Fournir des services de communication sans fil au public.

La distribution du lait au menu .

Dans le domaine de la promotion du commerce et des exportations, le ministre du commerce et de la promotion des exportations a donné une présentation au gouvernement. La présentation comprenait le contrôle de la distribution du lait pasteurisé conditionné en sacs, grâce à l’élaboration d’une nouvelle carte de distribution. Cela permettra d’améliorer le réseau de distribution de cette substance, en tenant compte de la densité de la population et des besoins des consommateurs.

Domaine de la santé.

Deux projets de décrets dans le domaine de la santé ont également été présentés, définissant les missions, l’organisation et le fonctionnement des Instituts Nationaux de Formation Supérieure des Paramédicaux et des Sages- femmes.

Vers une nouvelle loi criminalisant l’exportation de certains produits .

Dans le domaine de la justice, le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, a fait une présentation sur le projet d’effort de mise en place d’une procédure de criminalisation de l’exportation des produits de grande consommation dont les prix bénéficient du soutien de l’Etat. En plus d’interdire l’importation de ceux qui sont fabriqués localement.

Related articles

Ministre Benbahmed a appelé a lever les barrières douanières pour les médicaments Les «ambitions» d’un ministre .

Doucement, mais sûrement! Ces dernières années, l'industrie pharmaceutique algérienne a le vent en poupe! Beaucoup de médicaments sont fabriqués localement par des laboratoires algériens alors que des «big pharma» ont commencé à produire dans...

L’Algérie devrait attirer de « grands constructeurs automobiles »

L'Algérie a adopté jeudi 19 mai un nouveau code des investissements pour relancer l'investissement local et étranger en berne depuis des années. Pour le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar, le nouveau texte permettra à de...

Un nouveau Pdg d’Air Algérie sera installé dans les prochains jours : le président Tebboune tient au hub aérien à Tamanrasset.

Le Gouvernement annonce un plan de redressement de la compagnie aérienne Air Algérie, affirment des sources vérifiées. Ce lifting, précise-t-on, permettra la réduction des postes à l'étranger grâce au recours à la digitalisation qui...

Prioriser le rendement économique lors de l’importation des chaînes et équipements de production rénovés.

Le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar a affirmé dimanche à Alger que le nouveau cadre juridique régissant l'importation des chaînes et équipements de production rénovés "priorisait" le rendement économique, les capacités effectives des lignes...

Code d’investissement en Algérie : l’analyse du professeur Brahim Guendouzi .

Le professeur Brahim Guendouzi a livré son analyse sur le nouveau code d'investissement en Algérie. Le professeur Brahim Guendouzi, économiste, s'est exprimé sur le nouveau code de l'investissement en Algérie. Car le gouvernement prévoit la...
spot_img

Latest articles