Les importateurs de matières premières et de marchandises appelés à régulariser leur situation avant le 30 avril.

Le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations a appelé, lundi dans un communiqué, les opérateurs économiques détenteurs de registres de commerce dans le secteur de l’importation de matières premières, produits et de marchandises destinées à la revente en l’état, à régulariser leur situation vis-à-vis des services du Centre national du registre de commerce (CNRC) avant le 30 avril, en application des dispositions du décret exécutif 21-94 du 9 mars 2021.

Cette mesure concerne les opérateurs économiques détenteurs de registres de commerce exerçant les activités d’importation de matières premières, produits et marchandises destinés à la revente en l’état, n’ayant pas procédé à la modification de leurs registres avant le 31 décembre 2021, précise la même source.

Ainsi, ces registres de commerce deviennent sans effet en vertu des dispositions de l’article 4 du décret exécutif 21-94 du 9 mars 2021, modifiant et complétant le décret exécutif 05-458 du 30 novembre 2005, fixant les modalités d’exercice des activités d’importation de matières premières, produits et marchandises destinés à la revente en l’état, ajoute la même source.

Cette mesure cible également les opérateurs économiques dont les registres de commerce sont conformes aux dispositions du décret exécutif suscité, mais possèdent d’autres registres de commerce contenant des codes d’activités d’importation pour la revente en l’état, non conformes aux dispositions du même décret.

Les opérateurs économiques concernés sont tenus de régulariser leur situation vis-à-vis des services du CNRC au plus tard le 30 avril en cours, a souligné le ministère, ajoutant que ses services prendra “toutes les mesures légales à rencontre des contrevenants”.

Related articles

Le port de Bejaia se dotera de 5 nouveaux quais.

L'extension du port de Béjaïa, lancée en 2017 et rapidement interrompue sous le double effet de la chute des cours du brut et de la fin du régime d'Abdelaziz Bouteflika, va prochainement reprendre. Cinq...

Oran : les volumes d’exportation de ciment menacés par une décision du wali.

L'économie nationale continue d'être impactée par les décisions irresponsables des administrateurs. L'interdiction de la circulation des poids lourds au centre d'Oran, notamment en direction du port de commerce qui se trouve au cœur de...

Une cargaison de taurillons français refoulée au port d’Alger.

Une cargaison comptant près de 800 têtes de tourillons importés de France est bloquée au port d'Alger depuis le début de ce mois de septembre et risque d'être refoulée pour des raisons sanitaires liées...

Investissement: l’AAPI remplace désormais l’ANDI .

L'agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) a été remplacée par l'Agence algérienne de promotion de l'investissement (AAPI), qui sera placée sous la tutelle du Premier ministre, en vertu d'un décret exécutif publié au...

Ministre de l’industrie pharmaceutique Ali Aoun: la production d’insuline en Algérie « c’est du pipeau».

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Ali Aoun, a indiqué, ce lundi 19 septembre, lors d’une visite de travail à l’unité de production de Constantine du groupe Saïdal, que la production d’insuline en Algérie « c’est...
spot_img

Latest articles