Le Premier ministre reçoit une délégation de la Confédération nationale du patronat algérien .

Le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane a reçu lundi à Alger une délégation de la Confédération nationale du patronat algérien (CNPA) conduite par M. Said Nait Abdelaziz, et comprenant les présidents de l’Union nationale des transporteurs, de l’Union nationale des investisseurs, des propriétaires et exploitants de stations-service et de carburant et des opérateurs économiques, indique un communiqué des services du Premier ministre.

Au cours de la rencontre, le Premier ministre a écouté des exposés des représentants de cette Confédération portant leur vision pour la reprise économique et a discuté des mécanismes efficaces pour atteindre les objectifs énoncés dans le plan d’action du gouvernement.

A cet égard, le Premier ministre a réaffirmé, selon le communiqué, que le gouvernement va de l’avant, conformément aux directives du président de la République, pour créer tous les facteurs qui conduisent à l’édification d’une économie forte et diversifiée, “dont l’institution est le principal moteur de la croissance dans le but de créer de la richesse et des emplois, et ses répercussions positives pour renforcer le pouvoir d’achat du citoyen”.

De leur côté, les membres de la délégation ont affirmé la volonté des opérateurs économiques de se porter aux côtés du gouvernement dans les efforts de profonde réforme de l’économie nationale, à la lumière des instructions du président de la République qu’il a données au gouvernement, concernant le “travail pour assurer un climat d’investissement transparent qui accorde toutes les facilités aux opérateurs économiques, dont l’accès au foncier industriel et la réforme du système bancaire et du système fiscal”.

Par ailleurs, la rencontre a abordé la question de la nécessité de “rétablir la confiance entre les composantes du circuit économique”, que le gouvernement place parmi ses priorités et y travaille en renforçant les canaux de communication, ce qui permettra “d’éliminer la culture de la rente et redonner de la valeur au travail dans la société”, selon la même source.

Related articles

Ministre Benbahmed a appelé a lever les barrières douanières pour les médicaments Les «ambitions» d’un ministre .

Doucement, mais sûrement! Ces dernières années, l'industrie pharmaceutique algérienne a le vent en poupe! Beaucoup de médicaments sont fabriqués localement par des laboratoires algériens alors que des «big pharma» ont commencé à produire dans...

L’Algérie devrait attirer de « grands constructeurs automobiles »

L'Algérie a adopté jeudi 19 mai un nouveau code des investissements pour relancer l'investissement local et étranger en berne depuis des années. Pour le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar, le nouveau texte permettra à de...

Un nouveau Pdg d’Air Algérie sera installé dans les prochains jours : le président Tebboune tient au hub aérien à Tamanrasset.

Le Gouvernement annonce un plan de redressement de la compagnie aérienne Air Algérie, affirment des sources vérifiées. Ce lifting, précise-t-on, permettra la réduction des postes à l'étranger grâce au recours à la digitalisation qui...

Prioriser le rendement économique lors de l’importation des chaînes et équipements de production rénovés.

Le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar a affirmé dimanche à Alger que le nouveau cadre juridique régissant l'importation des chaînes et équipements de production rénovés "priorisait" le rendement économique, les capacités effectives des lignes...

Code d’investissement en Algérie : l’analyse du professeur Brahim Guendouzi .

Le professeur Brahim Guendouzi a livré son analyse sur le nouveau code d'investissement en Algérie. Le professeur Brahim Guendouzi, économiste, s'est exprimé sur le nouveau code de l'investissement en Algérie. Car le gouvernement prévoit la...
spot_img

Latest articles