Le Premier ministre reçoit une délégation de la Confédération nationale du patronat algérien .

Le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane a reçu lundi à Alger une délégation de la Confédération nationale du patronat algérien (CNPA) conduite par M. Said Nait Abdelaziz, et comprenant les présidents de l’Union nationale des transporteurs, de l’Union nationale des investisseurs, des propriétaires et exploitants de stations-service et de carburant et des opérateurs économiques, indique un communiqué des services du Premier ministre.

Au cours de la rencontre, le Premier ministre a écouté des exposés des représentants de cette Confédération portant leur vision pour la reprise économique et a discuté des mécanismes efficaces pour atteindre les objectifs énoncés dans le plan d’action du gouvernement.

A cet égard, le Premier ministre a réaffirmé, selon le communiqué, que le gouvernement va de l’avant, conformément aux directives du président de la République, pour créer tous les facteurs qui conduisent à l’édification d’une économie forte et diversifiée, “dont l’institution est le principal moteur de la croissance dans le but de créer de la richesse et des emplois, et ses répercussions positives pour renforcer le pouvoir d’achat du citoyen”.

De leur côté, les membres de la délégation ont affirmé la volonté des opérateurs économiques de se porter aux côtés du gouvernement dans les efforts de profonde réforme de l’économie nationale, à la lumière des instructions du président de la République qu’il a données au gouvernement, concernant le “travail pour assurer un climat d’investissement transparent qui accorde toutes les facilités aux opérateurs économiques, dont l’accès au foncier industriel et la réforme du système bancaire et du système fiscal”.

Par ailleurs, la rencontre a abordé la question de la nécessité de “rétablir la confiance entre les composantes du circuit économique”, que le gouvernement place parmi ses priorités et y travaille en renforçant les canaux de communication, ce qui permettra “d’éliminer la culture de la rente et redonner de la valeur au travail dans la société”, selon la même source.

Related articles

Industrie pharmaceutique: Une production de 3,1 milliards $ en 2021.

La promotion de l'industrie pharmaceutique a été le cheval de bataille du gouvernement durant l'exercice 2021-2022 afin d'assurer une meilleure sécurité sanitaire au citoyen tout en maitrisant la facture d'importation des médicaments, selon les...

Le port de Bejaia se dotera de 5 nouveaux quais.

L'extension du port de Béjaïa, lancée en 2017 et rapidement interrompue sous le double effet de la chute des cours du brut et de la fin du régime d'Abdelaziz Bouteflika, va prochainement reprendre. Cinq...

Oran : les volumes d’exportation de ciment menacés par une décision du wali.

L'économie nationale continue d'être impactée par les décisions irresponsables des administrateurs. L'interdiction de la circulation des poids lourds au centre d'Oran, notamment en direction du port de commerce qui se trouve au cœur de...

Une cargaison de taurillons français refoulée au port d’Alger.

Une cargaison comptant près de 800 têtes de tourillons importés de France est bloquée au port d'Alger depuis le début de ce mois de septembre et risque d'être refoulée pour des raisons sanitaires liées...

Investissement: l’AAPI remplace désormais l’ANDI .

L'agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) a été remplacée par l'Agence algérienne de promotion de l'investissement (AAPI), qui sera placée sous la tutelle du Premier ministre, en vertu d'un décret exécutif publié au...
spot_img

Latest articles