L’association algérienne des concessionnaires automobiles en Algérie annonce avoir obtenu son agrément. 

52

En effet, c’est une bonne nouvelle qui se présente dans le secteur automobile. L’association algérienne des concessionnaires automobiles en Algérie annonce l’obtention de son agrément de la par du mnistère de l’Intérieur, des Collectivités Locales et de l’Aménagement du Territoire. Dzair Daily vous donne plus de détails ce jeudi 24 février 2022.

D’après à ce qui a été rapporté par le média spécialisé dans le domaine automobile AutoBip, l’association algérienne a confirmé à travers un communiqué avoir obtenu l’agrément du département de Kamal Beldjoud. Une démarche qui permettrait de « travailler pour incarner et atteindre les objectifs fixés par les fondateurs », note le même rapport.

L’association en question devient donc, actuellement, la seule dans le domaine de l’automobile a être agréée en Algérie. Elle précise dans ledit communiqué qu’elle envisage de « coopérer avec divers instances et organismes publics et privés ».  Cela afin de développer le secteur de la vente de véhicules et de pièces détachées. Ainsi que du service après-vente

Le communiqué ajoute que l’association algérienne tient à mettre en application les directives du président de la République. Notamment pour organiser le marché automobile. Mais aussi, élargir le réseau de distribution. Ainsi, assurer les services après-vente et les développer. Cela, tout en fournissant et développant des pièces détachées d’origine. 

En outre, l’association a salué les efforts deshautes autorités du pays pour avoir réglementer et développer la profession. Sachant que les procédures mises en place servent l’économie nationale et répondent aux besoins de la société.Ainsi tout en respectant l’apect juridique en vigueur et la nouvelle approche qui vise à établir une base économique solide contribuant à diversifier les revenus du pays. Et ce, « tout en préservant les constantes et les valeurs nationales, en favorisant la transparence des activités et en créant plus de postes d’emploi », a-t-elle ajouté.