Industrie automobile en Algérie : 4 nouveaux cahiers des charges selon les catégories de véhicules.

Dans le cadre de la construction automobile, quatre (4) nouveaux cahiers des charges sont en cours de préparation pour la fabrication de véhicules en Algérie. En effet, le ministère de l’Industrie s’apprête à élaborer ces documents selon les catégories de véhicules, avec une garantie d’un taux d’intégration de quarante pour cent (40 %).


Au fait, plusieurs réunions ont été organisées par le ministère de l’Industrie avec les concessionnaires nationaux, cette semaine. Ceux qui sont déjà actifs dans différents secteurs. Entre autres, on cite celui des vélos, des motos, des tracteurs agricoles et des bus. Et ce, dans le but de discuter sur le taux d’intégration qui figurera dans les cahiers des charges. Ces derniers qui devraient être prêts d’ici trois mois. 

En revanche, en ce qui concerne le dossier des voitures de tourisme, le ministère en question se prépare pour négocier directement avec les constructeurs internationaux. Il sied de noter que le cahier des charges de l’importation de ce type d’automobile reste en cours de préparation. Apprend-on par le biais du quotidien arabophone Echorouk

Cahiers de charges automobile : quelles sont les catégories concernées ?

Parmi les cahiers des charges de véhicules qui sont en cours d’élaboration, le premier concerne la fabrication des tracteurs agricoles. Ce dernier doit être étudié et discuté par les services concernés pour qu’il soit prêt dans 45 jours maximum pour être présenté aux hautes autorités.

En sus, le deuxième cahier des charges est celui des poids lourds et tracteurs routiers. D’après les spécialistes du secteur, le taux d’intégration peut atteindre les 40%. En ce qui concerne les deux autres cahiers des charges, le ministère de l’Industrie compte organiser d’autres réunions dans les prochains jours. Et ce, avec les producteurs d’autobus. Mais aussi, ceux des vélos et motos. Ainsi, pour discuter sur le processus de fabrication.

Related articles

Ministre Benbahmed a appelé a lever les barrières douanières pour les médicaments Les «ambitions» d’un ministre .

Doucement, mais sûrement! Ces dernières années, l'industrie pharmaceutique algérienne a le vent en poupe! Beaucoup de médicaments sont fabriqués localement par des laboratoires algériens alors que des «big pharma» ont commencé à produire dans...

L’Algérie devrait attirer de « grands constructeurs automobiles »

L'Algérie a adopté jeudi 19 mai un nouveau code des investissements pour relancer l'investissement local et étranger en berne depuis des années. Pour le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar, le nouveau texte permettra à de...

Un nouveau Pdg d’Air Algérie sera installé dans les prochains jours : le président Tebboune tient au hub aérien à Tamanrasset.

Le Gouvernement annonce un plan de redressement de la compagnie aérienne Air Algérie, affirment des sources vérifiées. Ce lifting, précise-t-on, permettra la réduction des postes à l'étranger grâce au recours à la digitalisation qui...

Prioriser le rendement économique lors de l’importation des chaînes et équipements de production rénovés.

Le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar a affirmé dimanche à Alger que le nouveau cadre juridique régissant l'importation des chaînes et équipements de production rénovés "priorisait" le rendement économique, les capacités effectives des lignes...

Code d’investissement en Algérie : l’analyse du professeur Brahim Guendouzi .

Le professeur Brahim Guendouzi a livré son analyse sur le nouveau code d'investissement en Algérie. Le professeur Brahim Guendouzi, économiste, s'est exprimé sur le nouveau code de l'investissement en Algérie. Car le gouvernement prévoit la...
spot_img

Latest articles