Industrie automobile en Algérie : 4 nouveaux cahiers des charges selon les catégories de véhicules.

Dans le cadre de la construction automobile, quatre (4) nouveaux cahiers des charges sont en cours de préparation pour la fabrication de véhicules en Algérie. En effet, le ministère de l’Industrie s’apprête à élaborer ces documents selon les catégories de véhicules, avec une garantie d’un taux d’intégration de quarante pour cent (40 %).


Au fait, plusieurs réunions ont été organisées par le ministère de l’Industrie avec les concessionnaires nationaux, cette semaine. Ceux qui sont déjà actifs dans différents secteurs. Entre autres, on cite celui des vélos, des motos, des tracteurs agricoles et des bus. Et ce, dans le but de discuter sur le taux d’intégration qui figurera dans les cahiers des charges. Ces derniers qui devraient être prêts d’ici trois mois. 

En revanche, en ce qui concerne le dossier des voitures de tourisme, le ministère en question se prépare pour négocier directement avec les constructeurs internationaux. Il sied de noter que le cahier des charges de l’importation de ce type d’automobile reste en cours de préparation. Apprend-on par le biais du quotidien arabophone Echorouk

Cahiers de charges automobile : quelles sont les catégories concernées ?

Parmi les cahiers des charges de véhicules qui sont en cours d’élaboration, le premier concerne la fabrication des tracteurs agricoles. Ce dernier doit être étudié et discuté par les services concernés pour qu’il soit prêt dans 45 jours maximum pour être présenté aux hautes autorités.

En sus, le deuxième cahier des charges est celui des poids lourds et tracteurs routiers. D’après les spécialistes du secteur, le taux d’intégration peut atteindre les 40%. En ce qui concerne les deux autres cahiers des charges, le ministère de l’Industrie compte organiser d’autres réunions dans les prochains jours. Et ce, avec les producteurs d’autobus. Mais aussi, ceux des vélos et motos. Ainsi, pour discuter sur le processus de fabrication.

Related articles

Industrie pharmaceutique: Une production de 3,1 milliards $ en 2021.

La promotion de l'industrie pharmaceutique a été le cheval de bataille du gouvernement durant l'exercice 2021-2022 afin d'assurer une meilleure sécurité sanitaire au citoyen tout en maitrisant la facture d'importation des médicaments, selon les...

Le port de Bejaia se dotera de 5 nouveaux quais.

L'extension du port de Béjaïa, lancée en 2017 et rapidement interrompue sous le double effet de la chute des cours du brut et de la fin du régime d'Abdelaziz Bouteflika, va prochainement reprendre. Cinq...

Oran : les volumes d’exportation de ciment menacés par une décision du wali.

L'économie nationale continue d'être impactée par les décisions irresponsables des administrateurs. L'interdiction de la circulation des poids lourds au centre d'Oran, notamment en direction du port de commerce qui se trouve au cœur de...

Une cargaison de taurillons français refoulée au port d’Alger.

Une cargaison comptant près de 800 têtes de tourillons importés de France est bloquée au port d'Alger depuis le début de ce mois de septembre et risque d'être refoulée pour des raisons sanitaires liées...

Investissement: l’AAPI remplace désormais l’ANDI .

L'agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) a été remplacée par l'Agence algérienne de promotion de l'investissement (AAPI), qui sera placée sous la tutelle du Premier ministre, en vertu d'un décret exécutif publié au...
spot_img

Latest articles