France : des employés d’Air Algérie arrêtés pour trafic de médicaments .

Air Algérie est l’unique compagnie aérienne algérienne, et les scandales se succèdent nuisant ainsi à la réputation de l’enseigne nationale. La sécurité aux frontières est très rigide mais certains osent toujours défier le protocole et commettre des délits comme la contrebande ou le trafic.

D’après le journal “Le Parisien” ce serait des employés d’Air Algérie qui sont concernés, et qui ont été placés en garde à vue. Ce trafic a été jugé très grave et a alarmé les autorités compte tenu des substances concernées : des médicaments et des psychotropes. Les responsables tentaient d’acheminer illégalement vers l’Algérie une quantité d’environ deux tonnes ce qui a semé le doute quant aux explications qu’ils ont donné, prétextant rendre services a des personnes atteintes de maladies dans le besoin.

Il y a environ un an, les enquêteurs de la gendarmerie avaient reçu des signalement suscitant leur intérêt suite à quoi le parquet de Bobigny avait ouvert une enquête, qui a inciter les enquêteurs a se pencher sur l’activité des bagagistes et de l’agent chargé de la sécurité.

Le mode opératoire des suspects a vite été percé a jour, car très basique : ils se fournissaient les médicaments dans divers pharmacies de la régions parisienne grâce a des ordonnances prescrites en Algérie. Les autorités ont aussi remarqué un mouvement très fréquent de médicaments à l’aéroport, souvent cachés dans des valides et des cartons dans les soutes de l’avion.

Cinq suspects sont concernés dans cette affaire Le mardi 5 avril 2022, une perquisition a été faite dans les locaux de la compagnie aérienne algérienne, au niveau de l’aéroport de Roissy ainsi que dans certaines pharmacies a Paris durant laquelle les autorités compétentes ont laquelle les autorités compétentes ont saisi des sommes d’argent très importante, avoisinant les dizaines de milliers d’euros mais aussi de nombreux médicaments.

La gendarmerie des transports aériens ( SRGTA ) et l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP) ont continué l’enquête, permettant ainsi de mettre en garde a vue les cinq suspects.

En effet, cinq personnes sont directement concernées par cette affaire dont trois employés d’Air Algérie en plus d’un employé de l’aéroport de Roissy et d’un pharmacien. Aucun d’entre eux n’est retenu par les autorités et tous les individus ont été libérés le temps d’avoir plus d’informations quant a cette enquête.

Related articles

Le port de Bejaia se dotera de 5 nouveaux quais.

L'extension du port de Béjaïa, lancée en 2017 et rapidement interrompue sous le double effet de la chute des cours du brut et de la fin du régime d'Abdelaziz Bouteflika, va prochainement reprendre. Cinq...

Oran : les volumes d’exportation de ciment menacés par une décision du wali.

L'économie nationale continue d'être impactée par les décisions irresponsables des administrateurs. L'interdiction de la circulation des poids lourds au centre d'Oran, notamment en direction du port de commerce qui se trouve au cœur de...

Une cargaison de taurillons français refoulée au port d’Alger.

Une cargaison comptant près de 800 têtes de tourillons importés de France est bloquée au port d'Alger depuis le début de ce mois de septembre et risque d'être refoulée pour des raisons sanitaires liées...

Investissement: l’AAPI remplace désormais l’ANDI .

L'agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) a été remplacée par l'Agence algérienne de promotion de l'investissement (AAPI), qui sera placée sous la tutelle du Premier ministre, en vertu d'un décret exécutif publié au...

Ministre de l’industrie pharmaceutique Ali Aoun: la production d’insuline en Algérie « c’est du pipeau».

Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Ali Aoun, a indiqué, ce lundi 19 septembre, lors d’une visite de travail à l’unité de production de Constantine du groupe Saïdal, que la production d’insuline en Algérie « c’est...
spot_img

Latest articles