Etablissements pharmaceutiques: 70 mises en demeure pour non-respect des dispositions des réquisitions .

48

Un total de 70 mises en demeure ont été adressées à des établissements pharmaceutiques de distribution pour non- respect des dispositions des réquisitions visant à garantir l’approvisionnement continu en médicaments anti-Covid-19, a indiqué dimanche le ministère de l’Industrie pharmaceutique (MIPH) dans un communiqué.

“Les équipes d’inspection relevant de l’Inspection générale du MIPH et celles relevant des brigades mixtes ministère du Commerce-MIPH ont diligenté durant la période allant du 18 janvier 2022 au 02 mars 2022 plus de 80 inspections en directions d’établissements pharmaceutique de production et de distribution dans le centre, l’est et l’ouest du pays”, précise la même source.

Au cours de ces inspections, les équipes d’inspection “ont relevé plusieurs infractions notamment de la rétention et la ventes concomitante”, explique le ministère.

En conséquence de ces infractions, “70 mises en demeures ont été notifiées aux établissements pharmaceutiques de distribution pour non-respect des dispositions des réquisitions ainsi que 2 mises en demeures aux établissements pharmaceutiques de production pour non-respect de l’obligation de communiquer les programmes prévisionnels de livraison, informe la tutelle.

Aussi, deux établissements ont fait l’objet de “fermetures provisoires”, ajoute la même source. Ces inspections entre “dans le cadre de la mise en exécution du programme d’inspection établi par le MIPH pour le suivi de l’application des réquisitions du 18 janviers 2022 en vue de garantir la disponibilité et l’approvisionnement continu des pharmacies d’officine en produits pharmaceutiques inscrits au protocole thérapeutique Covid-19”, rappelle le ministère.

Par ailleurs, “plus de 150 requêtes sont parvenues, par le biais de la boite mail requetemedic@miph.gov.dz , aux services de l’inspection générale, durant la même période”, a indiqué le communiqué, soulignant que le ministère “procède systématiquement à leurs prises en charge”. S’agissant du traitement des dossiers de demande d’agrément des différents établissements pharmaceutiques en vue de leur mise en conformité avec les disposition du décret exécutif n 21-82 relatif aux établissements pharmaceutiques et les conditions de leurs agrément, le ministère fait état de 246 visites d’établissement pharmaceutique de distribution dont 151 au centre du pays, 63 à l’est et 32 à l’Ouest effectuées, par les équipes d’inspection, durant la même période, selon le communiqué.