Complexe Sider El Hadjar: 25.000 tonnes de produits exportées en 3 mois .

Hormis le rond à béton, destiné au marché local et national, l’usine de Sider continue d’exporter les produits finis, semi-finis et coproduits. C’est ce qu’a rapporté la direction générale du complexe Sider El Hadjar, dans sa revue mensuelle.

Aux termes du bilan des exportations du premier trimestre 2022, l’usine a exporté un volume de 25 000 tonnes de produits sidérurgiques. Durant le mois de janvier, le volume des produits sidérurgiques exportés a atteint 9 191 tonnes de brames et de fonte cassée, à destination de l’Italie.

Pour le mois de février, le volume exporté a été de 3 631 tonnes de fonte, en gueuse, vers le même pays. Durant le mois de mars, le complexe Sider El Hadjar a pu exporter 11 655 tonnes de produits, dont 7 000 tonnes de bobines vers l’Italie et 4 655 tonnes de brames et d’ébauches vers la Turquie.

Les résultats obtenus témoignent des efforts consentis et continus du staff dirigeant et des sidérurgistes, déterminés à relever le défi pour replacer le géant de l’acier sur les podiums national et continental. Pour ce faire, la direction générale ne lésine pas sur les moyens et les efforts, afin de permettre aux travailleurs d’évoluer dans les conditions propices de travail.

C’est ce qui explique le lancement, à Sider El Hadjar du processus «Housekeeping», adopté dans pratiquement tous les lieux de travail où l’environnement industriel requiert un certain degré d’ordre et de propreté, de nettoyage industriel et d’organisation, afin de fonctionner correctement et créer des solutions qui favorisent et améliorent la sécurité du personnel et le flux de production. C’est dans ce sens le que la direction Sécurité, environnement et hygiène a lancé le processus «Housekeeping» (Organisation et aménagement du lieu de travail) au niveau des différentes unités, à savoir la zone fonte et aciéries, les laminoirs, les services, la maintenance, les carrières, le four à chaux et la station de concassage.

Pour ce faire, les directeurs ont choisi deux périmètres de zones dans chaque unité avec deux responsables «Housekeeping» pour accomplir cette mission ayant pour objectif d’assurer une place de travail propre et saine, d’éliminer les accidents de travail tels que le trébuchement, la glissade, la chute, etc. Ce procédé oblige à être plus rigoureux, grâce à une communication agressive, en utilisant les tableaux d’affichage des activités et en organisant des réunions périodiques, pour atteindre les objectifs escomptés par tous. 

Related articles

Ministre Benbahmed a appelé a lever les barrières douanières pour les médicaments Les «ambitions» d’un ministre .

Doucement, mais sûrement! Ces dernières années, l'industrie pharmaceutique algérienne a le vent en poupe! Beaucoup de médicaments sont fabriqués localement par des laboratoires algériens alors que des «big pharma» ont commencé à produire dans...

L’Algérie devrait attirer de « grands constructeurs automobiles »

L'Algérie a adopté jeudi 19 mai un nouveau code des investissements pour relancer l'investissement local et étranger en berne depuis des années. Pour le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar, le nouveau texte permettra à de...

Un nouveau Pdg d’Air Algérie sera installé dans les prochains jours : le président Tebboune tient au hub aérien à Tamanrasset.

Le Gouvernement annonce un plan de redressement de la compagnie aérienne Air Algérie, affirment des sources vérifiées. Ce lifting, précise-t-on, permettra la réduction des postes à l'étranger grâce au recours à la digitalisation qui...

Prioriser le rendement économique lors de l’importation des chaînes et équipements de production rénovés.

Le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar a affirmé dimanche à Alger que le nouveau cadre juridique régissant l'importation des chaînes et équipements de production rénovés "priorisait" le rendement économique, les capacités effectives des lignes...

Code d’investissement en Algérie : l’analyse du professeur Brahim Guendouzi .

Le professeur Brahim Guendouzi a livré son analyse sur le nouveau code d'investissement en Algérie. Le professeur Brahim Guendouzi, économiste, s'est exprimé sur le nouveau code de l'investissement en Algérie. Car le gouvernement prévoit la...
spot_img

Latest articles