Complexe Sider El Hadjar: 25.000 tonnes de produits exportées en 3 mois .

Hormis le rond à béton, destiné au marché local et national, l’usine de Sider continue d’exporter les produits finis, semi-finis et coproduits. C’est ce qu’a rapporté la direction générale du complexe Sider El Hadjar, dans sa revue mensuelle.

Aux termes du bilan des exportations du premier trimestre 2022, l’usine a exporté un volume de 25 000 tonnes de produits sidérurgiques. Durant le mois de janvier, le volume des produits sidérurgiques exportés a atteint 9 191 tonnes de brames et de fonte cassée, à destination de l’Italie.

Pour le mois de février, le volume exporté a été de 3 631 tonnes de fonte, en gueuse, vers le même pays. Durant le mois de mars, le complexe Sider El Hadjar a pu exporter 11 655 tonnes de produits, dont 7 000 tonnes de bobines vers l’Italie et 4 655 tonnes de brames et d’ébauches vers la Turquie.

Les résultats obtenus témoignent des efforts consentis et continus du staff dirigeant et des sidérurgistes, déterminés à relever le défi pour replacer le géant de l’acier sur les podiums national et continental. Pour ce faire, la direction générale ne lésine pas sur les moyens et les efforts, afin de permettre aux travailleurs d’évoluer dans les conditions propices de travail.

C’est ce qui explique le lancement, à Sider El Hadjar du processus «Housekeeping», adopté dans pratiquement tous les lieux de travail où l’environnement industriel requiert un certain degré d’ordre et de propreté, de nettoyage industriel et d’organisation, afin de fonctionner correctement et créer des solutions qui favorisent et améliorent la sécurité du personnel et le flux de production. C’est dans ce sens le que la direction Sécurité, environnement et hygiène a lancé le processus «Housekeeping» (Organisation et aménagement du lieu de travail) au niveau des différentes unités, à savoir la zone fonte et aciéries, les laminoirs, les services, la maintenance, les carrières, le four à chaux et la station de concassage.

Pour ce faire, les directeurs ont choisi deux périmètres de zones dans chaque unité avec deux responsables «Housekeeping» pour accomplir cette mission ayant pour objectif d’assurer une place de travail propre et saine, d’éliminer les accidents de travail tels que le trébuchement, la glissade, la chute, etc. Ce procédé oblige à être plus rigoureux, grâce à une communication agressive, en utilisant les tableaux d’affichage des activités et en organisant des réunions périodiques, pour atteindre les objectifs escomptés par tous. 

Related articles

Industrie pharmaceutique: Une production de 3,1 milliards $ en 2021.

La promotion de l'industrie pharmaceutique a été le cheval de bataille du gouvernement durant l'exercice 2021-2022 afin d'assurer une meilleure sécurité sanitaire au citoyen tout en maitrisant la facture d'importation des médicaments, selon les...

Le port de Bejaia se dotera de 5 nouveaux quais.

L'extension du port de Béjaïa, lancée en 2017 et rapidement interrompue sous le double effet de la chute des cours du brut et de la fin du régime d'Abdelaziz Bouteflika, va prochainement reprendre. Cinq...

Oran : les volumes d’exportation de ciment menacés par une décision du wali.

L'économie nationale continue d'être impactée par les décisions irresponsables des administrateurs. L'interdiction de la circulation des poids lourds au centre d'Oran, notamment en direction du port de commerce qui se trouve au cœur de...

Une cargaison de taurillons français refoulée au port d’Alger.

Une cargaison comptant près de 800 têtes de tourillons importés de France est bloquée au port d'Alger depuis le début de ce mois de septembre et risque d'être refoulée pour des raisons sanitaires liées...

Investissement: l’AAPI remplace désormais l’ANDI .

L'agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) a été remplacée par l'Agence algérienne de promotion de l'investissement (AAPI), qui sera placée sous la tutelle du Premier ministre, en vertu d'un décret exécutif publié au...
spot_img

Latest articles