Benbouzid sur le Covid : « Nous avons quasiment tout allégé ».

La situation sanitaire liée au Covid-19 continue de s’améliorer. Ces derniers jours, alors que le nombre de contaminations s’est stabilisé sous la barre des dix nouveaux cas par jour, le pays n’a enregistré aucun décès dû au Covid-19 depuis une semaine.

Faut-il continuer de publier des communiqués quotidiens sur les chiffres des contaminations? Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, reste prudent.

« Avec moins de dix cas par jour, cela ne devient pas un souci majeur à l’échelle nationale. Mais il s’agit d’un virus dont on ne sait pas grand-chose », a tempéré ce jeudi le ministre de la Santé à la presse en marge de la célébration de la Journée mondiale de la santé.

Le Pr Benbouzid appelle à garder « la même détermination et la même vigilance » vis-à-vis du Covid-19.

« On ne peut être que satisfaits du travail fait et de l’apaisement que connaît notre population. Satisfaits du soulagement et de l’allègement que nous opérons vis-à-vis de nombreuses situations qui étaient bloquées. Nous allons reprendre une vie normale, mais nous devons rester très prudents et ne pas nous méprendre. Nous aurons peut-être d’autres maladies », a mis en garde le ministre.

Au sujet des bilans quotidiens du Covid-19, M. Benbouzid souligne qu’« il y a plus de décès par arrêt cardiaque, par cancers et accidents de la circulation » que du Covid-19. « Bien que l’on inscrive (ces données) dans nos statistiques, nous n’en parlons pas comme événement national », a-t-il dit.

Faut-il maintenir la communication sur les chiffres officiels concernant la pandémie de Covid-19 ? Selon le ministre de la Santé, avant de se prononcer, il faut encore attendre « un certain temps de calme total et de stabilité totale ».

Mais cela permettra « peut-être» , selon lui, « de réduire et enlever le côté anxiogène et stressant, et dissiper et éloigner un peu le Covid pour reprendre une vie normale ». «Un allégement total »

Le 20 mars, l’Algérie a annoncé l’allègement du protocole sanitaire appliqué aux frontières. Pour entrer dans le pays, les voyageurs n’ont plus besoin d’effectuer un test antigénique à l’arrivée à l’aéroport. Un pass vaccinal de moins de neuf mois, ou un test PCR de moins de 72 heures pour les non vaccinés (contre 36 heures auparavant) sont suffisants.

Pour le ministre de la Santé, qui évoque un allégement « total«, cela a permis de réduire « certaines confusions et les démarches au niveau des aéroports».

Benbouzid rappelle l’annulation de la distanciation physique à l’intérieur des mosquées qui est entrée en vigueur au début du mois de ramadan. « Nous avons quasiment tout allégé », a-t-il dit.

« Nous avons réglé les problèmes »

Outre la situation sanitaire, le Pr Benbouzid s’est exprimé sur le versement de la prime Covid-19 aux soignants.

Mercredi, le président du Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP), Lyes Merabet, a fait état d’un retard de 9 mois dans le versement de cette prime.

« Nous avons réglé un certain nombre de problèmes.

Concernant l’assurance et le capital décès, c’est établi », a assuré le ministre, en soulignant que « les démarches administratives vont prendre, peut-être, un peu de temps. »

« La sixième tranche de la prime Covid a été versée. La septième est déjà engagée et sera bientôt versée. Il y a toute une procédure administrative qui est établie entre le ministère de la Santé et le ministère des Finances. Ce n’est qu’un retard », a-t-il rassuré, en ajoutant que « la septième, huitième et toutes les primes attendues » seront versées.

Related articles

Ministre Benbahmed a appelé a lever les barrières douanières pour les médicaments Les «ambitions» d’un ministre .

Doucement, mais sûrement! Ces dernières années, l'industrie pharmaceutique algérienne a le vent en poupe! Beaucoup de médicaments sont fabriqués localement par des laboratoires algériens alors que des «big pharma» ont commencé à produire dans...

L’Algérie devrait attirer de « grands constructeurs automobiles »

L'Algérie a adopté jeudi 19 mai un nouveau code des investissements pour relancer l'investissement local et étranger en berne depuis des années. Pour le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar, le nouveau texte permettra à de...

Un nouveau Pdg d’Air Algérie sera installé dans les prochains jours : le président Tebboune tient au hub aérien à Tamanrasset.

Le Gouvernement annonce un plan de redressement de la compagnie aérienne Air Algérie, affirment des sources vérifiées. Ce lifting, précise-t-on, permettra la réduction des postes à l'étranger grâce au recours à la digitalisation qui...

Prioriser le rendement économique lors de l’importation des chaînes et équipements de production rénovés.

Le ministre de l'Industrie, Ahmed Zeghdar a affirmé dimanche à Alger que le nouveau cadre juridique régissant l'importation des chaînes et équipements de production rénovés "priorisait" le rendement économique, les capacités effectives des lignes...

Code d’investissement en Algérie : l’analyse du professeur Brahim Guendouzi .

Le professeur Brahim Guendouzi a livré son analyse sur le nouveau code d'investissement en Algérie. Le professeur Brahim Guendouzi, économiste, s'est exprimé sur le nouveau code de l'investissement en Algérie. Car le gouvernement prévoit la...
spot_img

Latest articles